Lors de la rédaction d’un travail académique ou scientifique, le plagiat est fortement sanctionné, voire même éliminatoire. L’avantage majeur d’éviter le plagiat est de valoriser vos sources en combinant vos connaissances et le fruit de votre travail de recherche. Pour aboutir à un devoir original et de qualité, il est crucial de bien citer ses sources. Cependant, il peut être parfois difficile de comprendre ce qu’est le plagiat, et donc, de l’éviter.

 

Sommaire: 

 

Définir le plagiat : l’usurpation de la propriété intellectuelle 

Plagier c’est utiliser des propos ou idées qui appartiennent à une autre personne sans que leur appartenance ne soit précisée. En effet, vous ne pouvez pas vous approprier les citations que vous trouvez dans vos œuvres de référence. Vous ne pouvez pas non plus, utiliser le travail de quelqu’un d’autre et le faire passer pour le votre, même si cette personne vous a donné son accord. Aussi, le code de la propriété intellectuelle impose le respect des normes de citation dans vos dissertations et lors de vos projets académiques

 

L’Université d’ingénierie de Polytechnique Montréal, vous propose sa définition sur sa page “Comment éviter le plagiat”.

« Le plagiat suppose un acte commis volontairement par une personne qui s’approprie le travail d’un autre, en le présentant comme sien. Le fait de reprendre intégralement un texte, un extrait (phrase, paragraphe, chapitre…), une illustration… sans mentionner le/les auteur(s) ni la/les source(s) est du plagiat. Le « plagieur » est fautif et est pénalement condamnable

 

Mais pourquoi plagier est-il interdit ? Quels sont mes intérêts à respecter le droit d'auteur ? La réponse paraît simple. Un comportement de tricherie est une entorse au respect du droit d’auteur. Vous encourez le risque de lourdes sanctions derrière cet acte de contrefaçon

Ceci étant dit, ça n’est pas toujours simple de savoir ce qu’il faut citer et comment le faire. Le plagiat involontaire existe dans de nombreux travaux. Est-ce que la paraphrase est autorisée ? Peut-on se resservir du mémoire passé l’an dernier ? Faut-il référencer la traduction d’un fait scientifique ? ...

Pour éviter de se faire piéger, il existe des astuces pour prévenir la détection de similitudes. 

Pourquoi plagier est-il interdit ?
Éviter le plagiat : mise en valeur des sources

Éviter le plagiat : mise en valeur des sources

Citer correctement ses sources est extrêmement important afin de prévenir le plagiat dans vos travaux, que ce soit dans votre dissertation, dans votre mémoire ou dans votre thèse doctorale. Le respect de l’intégrité intellectuelle et des droits d’auteurs est essentiel pour la réussite de vos études.

Si vous voulez reprendre les propos ou les idées d’une autre personne, vous devez le faire sous forme de citation. Vous devez les valoriser en les mettant entre guillemets. L'utilisation de l'italique est recommandée. 

Exemple : Compilatio aide les élèves, étudiants, doctorants, à acquérir les bonnes méthodes de recherches, de citations et de référencement pour rendre des travaux numériques sans plagiat.“

 

De plus, vous devez faire apparaître clairement la source de votre citation, que ce soit dans le texte lui-même ou via une note de fin de page. 

Exemple : “Compilatio aide les élèves, étudiants, doctorants, à acquérir les bonnes méthodes de recherches, de citations et de référencement pour rendre des travaux numériques sans plagiat. “, Citation du site Compilatio.net/studium

Éviter le plagiat : référencement des citations

 

Citer vos références

Traduire un texte ou une citation d’une langue étrangère requiert une certaine attention. Pour éviter le plagiat il faut obligatoirement mentionner la source des citations. 

 

La citation traduite 

Reprendre une citation traduite sans indiquer sa source équivaut à faire du Copier-Coller, cet acte est communément nommé: plagiat translingue.

Exemple : « Croyez en vos rêves, ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement. » Citation traduite de Martin Luther King 

 

La citation générique 

Reprendre les paroles d’un auteur dont les œuvres sont tombées dans le domaine public ne nécessite pas de citation. Ceci est aussi valable pour des informations relevant des connaissances générales.

Exemple d'une œuvre tombée dans le domaine public : “Voltaire a publié son ouvrage protégé par le droit d'auteur "Candide" en 1759. Il est décédé le 30 mai 1778. "Candide" est alors tombé dans le domaine public basculant ainsi en libre-accès le 1er janvier 1849.” Selon la classification du site internet Feedbooks.

La citation en abîme

Vous pouvez reprendre les paroles d’un auteur, ou ses idées, à partir d’un document qui en cite un autre. Vous devez néanmoins mentionner la source primaire et la source secondaire de la citation.

On appelle ça une citation en abîme, celle-ci permet de retrouver la source originale d'un propos tout en valorisant votre travail de recherche et de synthèse.

Exemple de citation en abîme où on cite la source primaire et la source secondaire: 

  • Selon Niskanen, 1971, cité dans Mueller, 2003, p. 364)...
  • D'après Brassard (cité dans Michaud, 2006), il n’y aurait pas de différence […].

La citation anonyme

Même quand l’auteur d’une œuvre est inconnu, on le mentionne. Pour cela, il suffit d’ajouter “Anonyme”. 

Exemple de citation anonyme : « Pour une passoire, avoir des trous n'est pas un défaut. » Anonyme

 

La référence des illustrations

Lorsque vous utilisez des photos, des illustrations, des graphiques ou tout autre visuel que vous avez trouvées grâce à un moteur de recherche par exemple, et qui par conséquent ne vous appartiennent pas, vous devez les référencer. C’est-à-dire que vous devez indiquer la source du document que vous utilisez, soit en l’indiquant sous l’élément concerné, soit en utilisant une note de bas de page.

La paraphrase ou reformulation

Lorsque vous utilisez une citation, vous pouvez sans aucun problème la reformuler pour qu’elle s’intègre mieux dans votre travail et corresponde davantage à votre style d’écriture. Cependant, comme pour les citations, vous devez citer votre source. Le plus simple est alors d’utiliser une note de bas de page.

La citation d’un précédent devoir académique

Si vous avez recyclé un précédent devoir, vous devez le mentionner pour ne pas faire de l'auto-plagiat

Exemple : “La citation reprise de votre travail académique“, Citation de mon devoir de recherches “NOM DU DEVOIR”, réalisé le XXX, dans le cadre de ...

S'auto-plagier prive le lecteur de son droit à l'accès à l'origine des sources de la connaissance selon Michelle BERGADAA, spécialiste du plagiat. En plus, il  ne permet pas de pouvoir différencier entre les nouveaux écrits et ce qui existe déjà.

 

Effectuer des renvois vers la bibliographie

Dans tout travail de rédaction, on vous demandera de construire une bibliographie. En plus de témoigner de votre intégrité et du respect des droits d’auteurs, une bibliographie atteste du caractère scientifique de votre travail tout en permettant à vos lecteurs d’identifier et de retrouver vos sources facilement.

Vous pouvez organiser votre bibliographie comme vous le souhaitez en adoptant la norme de citation imposée dans votre établissement ou celle qui vous convient le plus.

Pensez à vous informer sur le cadre réglementaire de votre établissement à ce propos. Optez pour une seule norme de citation tout le long de votre document et pour toutes vos sources citées.

Votre bibliographie qui se trouve à la fin du document doit regrouper tous les documents que vous avez utilisés lors de votre recherche. N’oubliez pas de citer les références, pages et ressources web sollicitées lors de votre recherche sous forme de webographie. La webographie peut constituer une partie ou la totalité de votre bibliographie selon la nature de vos sources.

Qu’attendez-vous donc ? Pour valoriser votre travail, optez pour une bibliographie efficace !

Construire une bibliographie efficace

La vidéo de l'Université de l'Université Paris-Saclay, "Copier coller, attention au plagiat 18/20", publiée le 11/10/2018, résume les astuces abordées plus haut.


 

Utiliser les outils : gestion bibliographique

Il existe des outils gratuits pour vous aider à générer automatiquement votre bibliographie pour ainsi gagner du temps et réduire les erreurs lors de votre mise en page/en forme.

 

Zotero et EndNote

Zotero est “l’assistant de recherche personnel” le plus utilisé par les étudiants du monde entier. De même, son interface est très intuitive et facile d’utilisation. Zotero vous permet de générer automatiquement votre bibliographie en organisant vos références selon selon la norme de citation choisie. Parfois, des formations gratuites à l’utilisation de Zotero sont octroyées au cours de l’année (Renseignez vous aussi auprès de votre bibliothèque universitaire.). 

Par contraste, Endnote intègre vos différentes sources dans votre bibliographie : fichier pdf, document, site internet… De plus, EndNote propose l’échange des références bibliographiques avec vos camarades et collègues, grâce à son espace numérique de Coworking : EndNoteWeb.com 

Word

Saviez-vous que le traitement de texte Word référence vos sources bibliographiques ? Pour éviter le plagiat, Word applique la norme de citation définie. Vos sources respectent ainsi les consignes demandées, à savoir d’appliquer la même méthode de citation pour tout votre document académique. Par contre, il ne fera pas les recherches à votre place ;-)

Vous avez maintenant en main tous les outils nécessaires pour citer correctement vos sources et éviter le plagiat. Vous pouvez vous concentrer davantage sur votre travail de recherche.

Pour récapituler, le plagiat ou l’usurpation de l’identité intellectuelle est un acte très dangereux et passible de lourdes sanctions. Vous pouvez cependant éviter le plagiat en adoptant une attitude responsable et intègre. Pour apporter une vraie valeur ajoutée à vos travaux de recherche, utilisez les citations et la paraphrase. Pensez simplement à mentionner les sources pour respecter le droit d’auteur.

En évitant de plagier, vous démontrez votre capacité à faire de la recherche scientifique et vos connaissances sur la méthodologie de recherche. Vous connaissez désormais ce qu’est le plagiat et comment éviter de plagier. Soyez original et laissez libre cours à votre créativité. Bonne rédaction !

 


Sources :

 


Pour aller plus loin : 

  • Science Po Grenoble, Institut d’études politiques de Grenoble, “Comment éviter le plagiat”. Disponible ici.
  • Aide Blackboard, “Éviter le plagiat”. Disponible ici
  • Site internet Zotero : https://www.zotero.org