Franck est en licence professionnelle cette année, il pense que si on change quelques mots dans une citation, on n'a pas besoin de citer l'auteur.

La rédaction d’un devoir académique favorise le mélange entre les idées personnelles et publiques. L'enjeu pour le lecteur est d’arriver à faire facilement la distinction entre les deux pour éviter le plagiat. Comment faire alors pour reprendre les idées des auteurs tout en respectant la propriété intellectuelle ?

 

Sommaire : 

 

 

Quelle est la définition de la paraphrase ?

Le dictionnaire Larousse.fr définit la paraphrase comme étant une "formulation différente d'un énoncé sans altération de son contenu. Synonymes : explication, interprétation"

Le site Protranslate nous propose sa définition : "Paraphraser, c’est réécrire ou reformuler ce que vous avez lu ou appris dans vos propres mots sans en dénaturer le sens."

Que vous soyez en train de rédiger une thèse, un mémoire ou tout autre travail de recherche, vous utilisez les connaissances et les expériences de divers auteurs. Vous pouvez utiliser la citation ou la paraphrase. Comprenons bien la différence entre les 2.

La citation c'est : 

La paraphrase c'est :

  • La reformulation, la réécriture ou encore la retranscription d'une idée
  • L'utilisation d'un langage courrant, de mots simples, compréhensibles sans formation préalable
  • La source bibliographie référencée dans le corps du texte, parfois aussi en bas de page et dans la bibliographie

La réécriture est tolérée uniquement si l'auteur initial est mentionné. Rien ne sert de s'approprier un savoir qui n'est pas le vôtre, les lecteurs s'en rendent toujours compte et cela décrédibilise tout le document. Au contraire, mettre en lumière le concepteur du texte cité ajoute de la valeur à votre travail car cela prouve que vous avez fait des recherches sur votre sujet.

Pour la pratiquer, il ne suffit pas de changer quelques mots mais de bien reformuler toute la phrase, les mots et la structure. Pour introduire votre paraphrase, il suffit d'écrire "selon" ou "d'après" puis le nom de votre auteur. 

 

Pour en savoir plus : 

 

A quoi sert la reformulation ?

A quoi sert la reformulation ?

Elle donne l'idée générale d'un auteur en utilisant ses propres mots. Le style d’écriture reste le même que le reste du document et apporte une fluidité dans la lecture.

Particulièrement efficace pour expliquer une idée et la rendre accessible à tous, elle permet de montrer que l'on a compris ce que veut dire l'auteur. Elle est alors employée pour vulgariser certains propos compliqués. La reformulation est beaucoup utilisée en droit pour interpréter les textes de loi.

De plus, elle porte parfois l'éclairage sur les pensées de l’auteur en expliquant l’implicite.

Comment paraphraser correctement ?

Voici plusieurs techniques de reformulation. Á vous d’en expérimenter certaines pour choisir vos préférées : 

  • Remplacer certains mots importants par leurs synonymes

C’est la méthode la plus classique. Par contre, pensez à garder le même style d’écriture que le reste du document. 

  • Expliquer à quelqu'un

Que ce soit devant une vraie personne, votre miroir ou dans votre tête, donnez votre explication du texte. Vous allez devoir utiliser votre propre vocabulaire et vous allez vite vous rendre compte s'il y a des zones d'ombres dans votre compréhension.

  • Schématiser avec un dessin ou un tableau

Le fait de synthétiser ou de dessiner une idée (via une mind map ou sketchnoting par exemple) va lui donner une toute autre dimension. A partir de ce que vous aurez produit, il vous suffira de construire une phrase ou de le présenter.

  • Identifiez les mots clefs

En visualisant les mots clefs, vous allez pouvoir moduler la citation et en extraire l'idée principale. Le but est de reformuler la phrase à partir des mots principaux de votre texte.

  • Modifier la structure de la phrase

Pour cela, le verbe peut se transformer en nom, la voix passive en voix active, le verbe conjugué dans un autre temps, le groupe nominal changé de place dans la phrase...

  • Indiquer la source

Dans tous les cas, pensez à mentionner le nom de l’auteur, l’endroit où vous avez trouvé l’information et la date de parution pour éviter le plagiat et les sanctions qui vont avec.

 

Pour en savoir plus : 

Comment éviter le plagiat en utilisant la paraphrase ?

Comment éviter le plagiat en utilisant la paraphrase ?

La réponse la plus évidente est de citer les auteurs des idées proposées. Mais, ça n'est pas toujours si évident...

Pour indiquer les sources des extraits utilisés, vous pouvez mentionner les auteurs avec des phrases introductives, telles que : 

  • « D’après cet auteur, … »
  • «  Ainsi, selon cet auteur, … »
  • «  Si nous reprenons les propos de l’auteur… »
  • « Cela revient à dire que… »
  • « Autrement dit… »
  • « Cet auteur semble dire que … »
  • « En d’autres termes… »
  • « Si l’on en croit les dires de cet auteur, … »

Extrait de l'article "Le pouvoir de la reformulation", Compilatio, mai 2017.

 

Pour éviter le plagiat, indiquez également les références bibliographiques sous forme de notes en bas de page et dans votre bibliographie.

 

Comment paraphraser un passage dont l'auteur est anonyme ?

Comment paraphraser un passage dont l'auteur est anonyme ?

Lorsque l'on fait des recherches, on trouve parfois des informations sans auteur. Cependant, l'idée ne vous appartient pas. Elle a déjà été étayée par un inconnu. Pour éviter de se faire accuser de plagiat, même si l'auteur souhaite rester anonyme, vous devez référencer vos sources. Pour cela, il suffit de mentionner l'endroit où vous avez trouvez le passage dont vous vous êtes inspiré et d'écrire "auteur anonyme" ou "auteur inconnu".

 

Par exemple : 

Selon un auteur anonyme du site Citations.ouest-france.fr, lorsque l'on subit un échec, on doit réfléchir aux moyens à mettre en œuvre pour savourer la victoire prochainement.

Faut-il mentionner l'inventeur d'une connaissance de notoriété publique ?

Faut-il mentionner l'inventeur d'une connaissance de notoriété publique ?

La notoriété publique, d’un fait ou d’un événement, correspond à sa popularité notoire, c’est-à-dire connue d’une grande majorité de personnes. C’est pourquoi, les dates d’Histoire et les faits bibliographiques ne nécessitent pas d’être référencés. Ce sont des faits connus de tous, à la différence des informations originales. Extrait de l'article "Faut-il citer ce qui est de notoriété publique (connu de tous) ?", Compilatio, Novembre 2020

 

C'est la seule exception pour éviter de mentionner les auteurs de vos citations et paraphrases. Lorsqu'un fait est connu de tous, le référencement bibliographique n'est pas obligatoire. Cependant, méfiez-vous de certifier que l'information est bien de notoriété publique. Dans le doute, pour éviter le plagiat, mieux vaut citer sa source.

Les alternatives à la reformulation

Les alternatives à la reformulation

Il y a d'autres moyens de transmettre l'information d'un auteur. On peut citer un bout de phrase en la mettant entre guillemets et en citant son auteur.

Exemple : Albert Einstein a dit "tout le monde est un génie", tout ne serait alors qu'une question de volonté ?

On peut aussi citer la phrase entière si la paraphrase est difficile à formuler ou si l'on s’aperçoit que l'on s'éloigne trop de l'idée générale de l'auteur.

Exemple : D'après Albert Einstein "Tout le monde est un génie mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide."

L'utilisation de l'italique n'est pas obligatoire mais permet de différencier la citation du reste du texte.

Les logiciels anti-plagiat détectent-ils la paraphrase ?

Les logiciels anti-plagiat détectent-ils la paraphrase ?

Tous les acteurs de logiciels travaillent sur des algorithmes permettant de toujours mieux détecter les regroupements de mots, les paraphrases et les différenciations de styles...

Les logiciels Compilatio, Magister, Studium et Copyright, localisent le copier-coller et même le "copier coller dispersé", appelé également la paraphrase. En effet, la référence bilbiographique y est mentionnée, de la même manière qu'une citation. La technologie Compilatio vous permet d'ignorer certains passages correctement cités et la bibliographie pour obtenir un score qui pourra s'apparenter à un score de plagiat et non plus de simples similitudes textuelles.

Alors, mieux vaut éviter la tentation de tromper un logiciel de détection du plagiat. Citez correctement les auteurs de vos paraphrases.

 

 

Pour conclure, la réécriture d’une citation est un exercice demandé à l’université. Elle met en lumière votre compréhension des informations récoltées et peut être utilisée sous plusieurs méthodes. Par contre, la paraphrase s’accompagne toujours de la citation de son auteur.

Franck, pour valider votre licence professionnelle, vous pouvez utiliser la paraphrase en mentionnant les auteurs des textes utilisés.

Comment paraphraser correctement ?

 


Sources :

Pour aller plus loin :