Tout le monde sait qu’être attentif en classe participe au processus de mémorisation. Par contre, cela suffit rarement pour restituer sa leçon lors d’un examen. C’est là qu’intervient la prise de notes. Elle a pour objectif de synthétiser les grandes lignes énoncées par l’enseignant. Surtout, elle permet à l’étudiant de pouvoir réviser / apprendre son cours. Enfin, une prise de notes efficace fait gagner du temps lors de la relecture et du partage des informations principales. Il est donc crutial d'apprendre à structurer ses notes de cours. Alors comment faire ? 

« La prise de note se divise en 4 temps : écouter, comprendre, synthétiser et noter.» « Technique de prise de notes », du site internet Publidia.fr

 

Sommaire

Qu’est-il important de noter ?

Quand rédiger sa prise de notes ?

Quelles méthodes pour retranscrire les renseignements pertinents ?

Quels outils pour faciliter le recueil d’informations ?

Qu’est-il est important de noter ?

Des mots clefs percutants

Copier mots à mots les paroles de votre enseignant est rassurant. Vous avez le sentiment de ne rien oublier et vous pensez faire le tri par la suite. Seulement, il y a beaucoup de textes à relire et un gros travail de synthèse à produire ensuite. Nous vous conseillons de sélectionner les informations importantes dès la prise de notes. Utiliser plutôt des mots clefs qui ont du sens pour vous. Utiliser votre propre langage.

 

Les sources utilisées

Lorsque votre enseignant utilise un graphique, une image ou une citation, notez bien l’auteur et la provenance. Ainsi, vous pourrez citer ces informations et gagner des points lors de votre évaluation. Également, si vous avez besoin d’une explication supplémentaire, vous la trouverez plus facilement avec la source utilisée par votre enseignant.

Les normes de citations pour éviter le plagiat

 Les questions des collègues

Ecoutez bien les questions que peuvent poser vos collègues étudiants. Les enseignants peuvent s’en servir parfois lors du test de connaissances. Il est important de noter ces questions et/ou leurs réponses étudiées pendant le cours.

 

Les schémas visuels

Pour expliquer ses propos, votre enseignant a parfois recours à des schémas, des dessins, des graphiques, des illustrations... Ces images manuscrites ou digitales sont précieuses pour se souvenir d'une explication. 

 

Les recherches complémentaires

La prise de notes ne s’arrête pas là. Votre enseignant veut vous juger sur votre capacité à réfléchir sur un sujet déterminé. Lors de vos révisions, nous vous conseillons de faire quelques recherches supplémentaires pour approfondir votre réflexion. Ne serait-ce que pour visualiser d’autres graphiques, images et textes qui parlent du même thème. Le but reste la mémorisation. Cependant, l’approfondissement vous apporte de la matière pour étayer les réponses à un examen (en plus les enseignants adorent !).

C'est comme ça que vous alimenterez votre esprit critique et que vous ferez la différence lors d'échanges futurs sur ce sujet.

 

 

Quand rédiger sa prise de notes ?

Quand rédiger sa prise de notes ?

Pendant le cours

Bien sûr, il est nécessaire d’être attentif au cours et de noter, en même temps, les idées principales. Si vous structurez vos notes dès le départ pendant le cours, vous gagnerez du temps pour la suite. On appelle cela de l’écoute proactive.

 

Après le cours

A la fin de la journée, votre cours est encore bien ancré dans votre tête. C’est le moment idéal pour le relire rapidement et ajuster, si besoin, vos notes prises en cours.

Avant un examen

Certains étudiants apprennent leurs cours la veille de l’examen (presque tous en fait 😉). La charge de travail est importante et même la meilleure prise de notes n’est pas toujours suffisante pour mémoriser rapidement le cours. Pour éviter ce stress, nous vous conseillons de relire régulièrement vos notes pour ne pas oublier ce que vous avez appris.

 

Avant de se coucher

Pour apprendre votre cours facilement, relisez vos notes, juste avant de vous endormir. Votre cerveau travaillera pour vous et au réveil vous aurez organisé votre pensée et acquis le raisonnement principal de la leçon.

 

 

Quelles méthodes pour retranscrire les renseignements pertinents ?

 

Il y a plusieurs méthodes de prise de notes de cours mais la plus efficace est… Celle qui vous convient. Eh oui, c’est ça le secret. Pour la connaître, vous devez expérimenter plusieurs techniques et choisir celle qui facilite la relecture et l’apprentissage. La meilleure prise de notes, pour vous, peut aussi être un mélange de plusieurs méthodes.

 

Le Mind mapping : raisonnement sous forme d’arbre

Vous avez un esprit synthétique ? Cette méthode de prise de notes, formalisée par Tony Buzan, est faite pour vous. Le Mind Map, carte mentale, est une technique de prise de notes sous forme d’arborescence ou de schéma. Un mot clef est choisi. Il est relié à d’autres mots clés secondaires qui sont eux-mêmes reliés à d’autres mots ou expressions.

«  Ces mots peuvent être accompagnés de dessins et de couleurs pour accentuer leur impact visuel et leur hiérarchie. Lignes, symboles, pictogrammes, tout est bon pour renforcer la mémorisation de ces données. » (…)

« Révolutionnez votre prise de notes grâce au "Mind Mapping" » Vanessa Zocchetti, 21/03/2018, site internet Madame Figaro.

 

Le Mind mapping gagne en puissance lorsqu’il est associé à des dessins. On parle de double codage.

Le sketchnoting : l’essentiel en dessin

Vous avez un esprit créatif ? Alors choisissez de prendre des notes en dessinant !

« Le sketchnoting consiste tout simplement à ne prendre des notes que par le dessin ou les éléments visuels (par exemple mettre un mot en gras et l’encadrer pour montrer que c’est une idée importante), et surtout en y mettant de la couleur.»,  « Trois méthodes pour une prise de notes efficace au travail », du site internet Les Jolis Cahiers.

 

La mise en page : le couleur et l’abréviation

Vous  avez un esprit simplificateur ? Alors une simple mise en page de vos notes académiques suffit à vous donner envie de réviser. Si, si !

Pensez à soigner vos titres : encadrés et/ou soulignés, ils doivent être visibles.

Pour le contenu, lâchez-vous sur la couleur : des stylos de couleurs agréables et des surligneurs feront l’affaire.

Pour de la fluidité, pensez à aérer votre travail.  

Pour raccourcir vos notes, rien de mieux que les abréviations. Voici quelques exemples :

  • ø = aucun
  • cad = c’est-à-dire
  • chgmt = changement
  • csq = conséquence
  • dvlp = développer
  • mtn = maintenant
  • nbx = nombreux
  •  / < = supérieur ou inférieur à

 

D’autres abréviations dans l’article « Méthode – Prise de note rapide et efficace (+ abréviation & techniques) 📝 », du site les Sherpas, Camille Bonnet, 19/09/2020

 

La méthode Cornell : recueil des informations utiles

Vous avez un esprit rationnel ? Voici une technique complète pour que la prise de note facilite l’apprentissage de la leçon.

On divise la page en 4 zones. Pendant le cours, on rédige les renseignements généraux/globaux et la prise de notes. Pendant les révisions, on synthétise avec les idées principales et le résumé. Chaque partie a un objectif précis : 

  • Les renseignements généraux permettent de comprendre rapidement le sujet du document.
  • La prise de notes est essentielle pour apprendre son cours.
  • Les questions de révisions sont mises en avant pour faciliter l'apprentissage. 
  • Le résumé synthètise les notes et fait office de fiche à apprendre.

 

Pour réviser, il suffit de cacher la partie "prise de notes" et tenter de répondre aux "questions de révisions" pour évaluer ses connaissances.

« PRISE DE NOTES EFFICACE, RAPIDE ET UTILE ! LA MÉTHODE CORNELL », du site internet Waladex, 03/10/2018

Quels outils pour faciliter le recueil d’informations ?

 

Stylo 🖊 ou clavier 💻 ?

 

Les notes : papier ou digital

Les notes manuscrites ne nécessitent que 2 outils : du papier et un stylo. Les notes à la main n’ont pas besoin de batterie et tombent rarement en panne. Préférez les notes manuscrites si vous voulez dessiner des idées intéressantes, si vous aimez bien écrire et si vous arrivez mieux à vous organiser avec un stylo.

Les notes numériques ne nécessitent qu’un outil : ordinateur ou tablette.  Préférez les notes digitales si vous notez un lien vers un site internet, si vous collez une image ou un graphique ou encore si vous faites des recherches supplémentaires sur le sujet. Vous pouvez en profiter pour apprendre quelques raccourcis clavier pour gagner du temps. 

Et pourquoi pas les 2 🖊💻 ?

En fonction de la matière étudiée, on peut être plus à l’aise avec le papier ou le digital. On peut alterner les notes manuscrites et digitales dans la journée mais plus difficilement au sein du même cours.

Choisissez la façon de noter où vous être le plus efficace.

 

Les outils : logiciel et application

Notons les points positifs de ces exemples de logiciels et applications, d’après « Les 7 meilleurs logiciels de prise de notes gratuits » du site pme-web.com, Matthieu Corthésy , 31/01/2019.


Evernote

  • Disponible sur toutes les plateformes
  • Recherche avancée dans les notes
  • Extension Chrome


Google keep

  • Intégré dans les outils de Google (Gmail, Google Docs, Agenda)
  • Simplicité d’utilisation


OneNote

  • Système de classement très performant
  • Parfaitement intégré à Microsoft Office


Zoho Notebook

  • Intégration à la suite bureautique Zoho
  • Interface intuitive
  • Synchronisation mobile efficace

 


La prise de notes est l’un des premiers exercices que l’on demande aux étudiants. Elle permet de synthétiser les informations essentielles pour pouvoir les apprendre et les restituer lors de l’examen.  

Vous avez maintenant tous les outils nécessaires pour apprendre à maîtriser cet exercice. Essayez plusieurs méthodes jusqu’à trouver VOTRE méthodePrenez des notes qui vous ressemblent.

En associant une écoute proactive lors du cours et VOTRE méthode de prise de notes, vos évaluations reflèteront la qualité de votre travail quotidien.

 


Sources :