Le plagiat académique s’est accentué suite à l’adoption de l’enseignement à distance. Compilatio milite au quotidien pour promouvoir l’intégrité académique et les bonnes pratiques auprès des étudiants et du corps professoral.

L'enseignant a un rôle de valorisation des travaux des étudiants en transmettant les valeurs d'intégrité académique et de respect des droits d'auteurs. L'enseignant est fréquemment confronté à des situations de triche et notamment à du plagiat dans les copies de ses étudiants.

Pour comprendre l'utilisation académique du logiciel anti-plagiat Compilatio, nous avons interrogé un enseignant en licence 3 à l’IED Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.  Découvrons sa vision sur le plagiat et sur la solution de détection de similitudes Compilatio.

 

Sommaire : 

 

Selon vous, pourquoi les étudiants trichent ?

" Il y a une facilité par Internet de récupérer de l'information."

"Il n'y a pas qu'Internet, il y a le plagiat intégral de tout ou partie d'ouvrage, de revues...sans citer finalement les sources ni utiliser les guillemets pour pouvoir citer l'auteur"

"Il y a une tendance à penser que les enseignants ne sont pas en mesure de détecter le plagiat." 

Les raisons de plagier dans des rédactions académiques différent. Selon l'article "Pourquoi certains plagient-ils ?" du Collège Lionel-Groulx, l'étudiant "a l’impression que de s’inspirer des idées d’un auteur exprimées dans un texte ou un autre média ne nécessite pas de mentionner la source ou pense que traduire sans mentionner la source ne constitue pas du plagiat".

Il est donc nécessaire de bien communiquer les bonnes pratiques aux étudiants pour prévenir les méconduites. 

Les étudiants savent-ils ce qu'est le plagiat ?

Les étudiants savent-ils ce qu'est le plagiat ?

"À mon sens, les étudiants n'ont finalement aucune connaissance de ce qu'est le plagiat en arrivant dans le supérieur. L'université est peut-être un peu rude dans le sens où elle a des exigences qui n'ont jamais été demandées auparavant aux étudiants."

"Quand on arrive à l'université et là je parle un peu par expérience, on est un peu perdu et on a du mal à savoir où chercher les sources dont on a besoin." 

"Il est tentant pour un étudiant de première année d'aller chercher dans ses bases de données ou d'aller faire un copier/coller dans un sujet donné par l'enseignant, sans forcément, et ça je le pense en toute sincérité, avoir conscience qu'il s'agit d'un plagiat."

"L'étudiant apporte une réponse sans forcément restructurer derrière, retranscrire ou synthétiser la recherche qu'il vient de trouver et ça c'est un peu problématique." 

"Il y a un travail à faire qui n'est pas un travail de sanction, mais un travail d'éducation sur la méthodologie et sur la recherche des sources, comment les citer bien entendu."

Le plagiat reste donc une tricherie courante et involontaire, notamment chez les étudiants primo-arrivants à l'université.

"Le plagiat est une fraude courante et souvent involontaire. Sans aller jusqu'au copier/coller, la fraude peut sembler subtile si certains passages seulement d'une info sont reproduits." L'article du site étudiant.gouv.fr "Le plagiat, une fraude courante (et souvent involontaire)"

Le plagiat, c’est quoi exactement ?
Enseignement à distance = hausse du plagiat ?

Enseignement à distance = hausse du plagiat ?

"Automatiquement, la crise que l'on connaît aujourd'hui est une source supplémentaire d'une tentation de plagiat pour les étudiants."

"Malheureusement il y a un décrochage puisqu'aujourd'hui, les étudiants n'ont plus véritablement accès aux amphithéâtres et aux travaux dirigés même s'il y a eu des efforts qui ont été faits ces derniers mois, mais il y a un décrochage total."

"On laisse plus de temps aux étudiants pour répondre aux sujets. Lorsque vous laissez une semaine ou deux semaines à des étudiants pour répondre à des exercices qui sont plus exigeants, c'est sûr que, automatiquement, il va y avoir une recherche plus intensive sur Internet, sur des ouvrages. On aura tendance à copier, à s'inspirer fortement des idées des autres pour compléter finalement les questions qui sont posées par les enseignants."

L'université de Nantes affirme avoir détecté une hausse des cas de plagiat suite au passage des examens à distance. 

"Dans son communiqué, l’université de Nantes affirme qu’elle « mène une politique extrêmement stricte en matière de lutte contre la fraude ». Elle s’est donc munie d’un logiciel spécialisé de détection du plagiat, Magister de Compilatio. Il permet de déceler les « copier-coller » et de retrouver les sources du document plagié." Extrait de l'article "Triche: plus de 250 cas de plagiat durant les examens à l’université de Nantes

Les défis de l’enseignement hybride
Pour vous Compilatio, c'est ... ?

Pour vous Compilatio, c'est ... ?

"Compilatio pour moi, c'est un outil indispensable."

"Aujourd'hui, se passer de Compilatio c'est impensable."

"Ce n'est pas la crise de la Covid-19 qui fait que Compilatio est aujourd'hui indispensable, c'est le fait qu'on est entré depuis plusieurs années, depuis plus d'une décennie, dans l'ère numérique avec le développement de sites, d'encyclopédies en ligne, de blogs en tout genre, mais également d'ouvrages en ligne."

"Compilatio aujourd'hui fait un travail formidable puisque quand on compare la copie d'un étudiant, un mémoire ou une thèse, on arrive à détecter une majorité de plagiat qui n'aurait pas été possible auparavant puisqu'il aurait fallu faire un travail titanesque de recherche de citations sur les moteurs de recherche avec les mots clés, et qui n'aurait sans doute rien donné."

"Compilatio arrive justement, très rapidement d'ailleurs, à détecter le plagiat des étudiants."

Magister, la solution Compilatio pour détecter le plagiat, reste un outil indispensable pour les enseignants dans cette ère du numérique, suite à l'importance que l'enseignement à distance a pris ces dernières années. Le logiciel anti-plagiat de Compilatio reste la solution la plus adaptée aux universités et la plus utilisée dans les universités françaises

"Le logiciel de Compilatio est très efficace et fonctionne parfaitement pour les universités qui veulent traquer le plagiat dans les copies de leurs élèves." Extrait de l'article de Compilatio "Scribbr l'affirme : "Compilatio : le logiciel anti-plagiat des universités".

Découvrez la démarche Compilatio

Compilatio, facile ou à prendre en main ?

"Compilatio, c'est un outil très facile à prendre en main."

"Ce qui est facile avec Compilatio, c'est d'une part de télécharger le document sur le serveur de Compilatio. C'est très simple, c'est quelque chose qui se fait comme l'envoi d'un email, comme une pièce jointe."

"Il suffit d'appuyer sur le bouton d'analyse et selon la longueur du document ça peut prendre quelques minutes comme quelques heures, mais effectivement ce n'est pas très long" 

"On a tout de suite un pourcentage de plagiat qui nous est indiqué." 

"C'est à l'enseignant d'aller un petit peu plus en profondeur sur le logiciel Compilatio et de voir grâce au système de rapport ce qui a été plagié et ce qui n'a pas été plagié."

 

Magister, outil Compilatio pour détection des similitudes, est un outil facile à prendre en main et à maîtriser. Vous pouvez demander une démo pour tester le logiciel

Demander une démonstration Magister

Compilatio, en cas de suspicion ou pour tous les travaux ?

"C'est pour tous les travaux des étudiants...Aujourd'hui, effectivement, la pandémie actuelle nous oblige à corriger en ligne. Automatiquement on utilise Compilatio, ce qui nous permet finalement et malheureusement de détecter que les étudiants falsifient énormément leurs devoirs. Il y a énormément de plagiat, les sources sont souvent les mêmes."

"Compilatio nous permet d'identifier la source, puisqu'on nous met le lien sur lequel il suffit de cliquer pour voir quelle est la source qui a permis le plagiat."

"Finalement, Compilatio c'est un outil quotidien dans l'enseignement supérieur."

 

L'outil Compilatio est valable pour tous les travaux des étudiants, il vous permet de repérer les sources du contenu dupliqué pour apporter des preuves et confronter l'étudiant plagiaire. 

Suspicion de plagiat, comment réagir ?
Compilatio, pour sanctionner ou éduquer ?

Compilatio, pour sanctionner ou éduquer ?

"J'utilise personnellement Compilatio, non pas pour sanctionner, je ne vais pas mettre un zéro à l'étudiant..."

"J'ai tendance à entourer en rouge et à marquer éviter le plagiat. Je ne vais pas mettre tous les points mais une partie des points puisque souvent les réponses sont bonnes."

"Malheureusement, le plagiat fait perdre énormément de points aux étudiants."

"ça leur permettra d'avoir une réflexion personnelle sur leurs recherches, de faire un travail de synthèse."

"Compilatio sert à éduquer et pas forcément à sanctionner."

"Sur des diplômes plus importants de type Master 2, de type doctorat, il est beaucoup plus compliqué de ne pas sanctionner lorsqu'un mémoire ou un doctorat fait l'étalage de la compilation de plagiat flagrant." 

"C'est aux universitaires notamment aux directeurs de mémoire et directeurs de thèse d'utiliser ce type d'outil."

Il est donc nécessaire d'opter pour une utilisation pédagogique du logiciel anti-plagiat, dans le but de valoriser les travaux des étudiants ayant bien travaillé et rappeler à l'ordre ceux ayant plagiés. L'objectif ultime est de promouvoir l'intégrité académique auprès des étudiants et de bâtir ensemble une stratégie anti-plagiat efficace.

L’apprentissage suite au plagiat

Optimiste ou pessimiste quant à l'intégrité académique ?

"J'ai envie d'être optimiste effectivement en me disant que l'université et puis également le lycée, tout l'enseignement globalement, aura dans les années futures l'utilisation de ce type de logiciel et notamment Compilatio, qui pour moi est tellement simple d'utilisation que je ne comprends pas comment on peut aujourd'hui s'en passer"

"Comme le numérique se développe depuis plus d'une vingtaine d'années, je pense que dans les années à venir ça deviendra une formalité d'utiliser Compilatio et notamment à l'université."

"Si aujourd'hui on est dans une situation assez compliquée et qu'on utilise de plus en plus l'outil numérique pour donner les cours ou pour donner les sujets et corriger en ligne, on ne pourra pas se passer de logiciel anti-plagiat." 

 

L'utilisation de Magister, la solution anti-plagiat de Compilatio, est en train de devenir une nécessité pour les enseignants. 

Pour résumer en quelques lignes l'interview réalisée auprès d'un enseignant à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il est nécessaire de souligner que : 

  • La facilité de récupérer l'information sur Internet a suscité la tentation des étudiants à tricher, notamment suite au passage à l'enseignement hybride.
  • Une grande partie des étudiants universitaires ignorent ce qu'est le plagiat.
  • Compilatio est un outil indispensable, efficace et rapide à prendre en main pour détecter le plagiat des étudiants.
  • Magister, la solution Compilatio pour détecter les similitudes et le plagiat, est plus utilisée pour éduquer que sanctionner les étudiants.

 

Conclusion 

L'utilisation d’un logiciel de détection de plagiat, tel que Compilatio a pour principal objectif d'éduquer l'étudiant et non pas de le sanctionner. Pour les étudiants, l'obtention d'un diplôme secondaire ou universitaire s’accompagne de sa capacité à synthétiser les informations récoltées, de s’approprier et restituer les connaissances acquises.

Il est aujourd’hui indispensable d’utiliser un logiciel de détection des similitudes pour repérer le plagiat dans les travaux des étudiants. Solliciter l’assistance de cet outil fait gagner un temps précieux aux enseignants, leur permettant de focaliser leurs efforts sur l’éducation et sur la promotion des valeurs de l’intégrité académique.

Regarder l’interview en entier Découvrir Magister : la solution Compilatio