Construis ton rétro planning

Pourquoi un rétroplanning ?

Un retroplanning est un calendrier sur lequel tu vas lister chaque étape préparatoire associée à une période précise de réalisation.  Cet outil te sera précieux pour réussir à décrocher le stage qui correspondra réellement à ta formation, à tes envies et à la carrière que tu envisages.

En effet, pour atteindre ton objectif, tu dois te préparer à l’avance, plusieurs mois avant le début du stage de tes rêves.

Un rétroplanning : oui, mais comment ?

Première étape : avancer pas à pas

Etre au clair sur le type de stage que tu recherches

Pose-toi les bonnes questions. Aimerais-tu partir à l’étranger pour cette expérience professionnelle ? Vises-tu un grand groupe, une PME ou plutôt un esprit start-up ? Désires-tu travailler au sein d’une équipe internationale ? Quelles compétences souhaites-tu développer ? Dans quel secteur veux-tu t’épanouir ?

Renseigne-toi sur la réalité du marché

Vient le moment de confronter la vision de ton stage et les offres concrètes du marché. Prends le temps de faire des recherches précises et ton projet s’affinera encore. Pour cela consulte Internet, discute avec des étudiants qui sont déjà passés par là, interroge des professionnels dans le domaine où tu souhaites postuler…

Rédige les documents nécessaires à ta candidature

Tu n’y couperas pas ! Tu dois rédiger un CV et une lettre de motivation. Dans l’idéal personnalise-les selon le stage, sois concis et tente d’être original.

Pour un CV original, consulte l’article suivant : De l’originalité dans ton CV !

Postule à des annonces et fais des candidatures spontanées

Mets toutes les chances de ton côté en contactant le maximum d’organismes par différents biais : annonces de stage dans les journaux, sur les sites internet spécialisés, participation à des forums et salons étudiants.

Relance toutes les entreprises pour lesquelles tu as candidaté

Une étape encore bien trop souvent négligée. Alors pour témoigner de ta motivation et te démarquer, prends ton courage à deux mains pour relancer les entreprises par téléphone.

Prépare ton entretien avec sérieux

Tu as passé la première « barrière du CV » avec brio. Bravo ! Maintenant entraine-toi pour l’entretien. Sache te présenter et présenter ta formation et ton cursus. Montre que tu t’es renseigné sur l’entreprise et que tu n’es pas là par hasard. Va voir sur internet les questions fréquemment posées pour ton type de stage.

 

Deuxième étape : se fixer des deadline pour chaque étape

Une fois toutes les tâches ci-dessus définies, tu dois construire ton propre calendrier et définir une date pour leur réalisation, tout en veillant à ce qu’il y ait un délai respectable entre chacune d’elles.

Point de départ : moment où tu disposes de toutes les consignes de ton établissement au sujet du stage requis.

Point final : date de début de stage.

Généralement, pour avoir le temps de gérer ce projet dans les règles de l’art, il est recommandé de débuter les préparatifs environ six mois avant le début du stage d’études. Entre le « point de départ » et le « point final » tu peux par exemple répartir les tâches de la manière suivante :

– Les deux premiers mois pour la recherche d’infos et la préparation des documents (tâches 1,2 et 3)

– Les deux mois suivants pour la recherche de propositions et l’envoi de candidatures (tâches 4 et 5)

– Les deux derniers mois pour la préparation et la participation aux entretiens (tâche 6)

Quatre petits (mais précieux !) conseils pour faire la différence

 

1 – Fais relire ton CV et ta lettre de motivation. Coquilles et fautes d’orthographes sont intolérables !

2 – Envoie de nombreuses candidatures. Dans les meilleurs des cas, tu auras tellement de réponses positives que tu pourras choisir le stage qui te correspond le mieux. A l’inverse, en cas de non réponse ou de refus, tu ne manques pas de temps pour poursuivre tes recherches. L’erreur serait d’attendre que les premières candidatures n’aient pas eu de réponses pour en envoyer de nouveau !

3 – En cas de réponse négative après entretien, recontacte les personnes qui te l’ont fait passer pour avoir leurs retours et conseils. Tu seras vraiment prêt pour le prochain !

4 – Mets en avant ta personnalité et tes loisirs/passions dans ton CV mais aussi durant ton entretien. Les recruteurs veillent à embaucher des personnes sympathiques qui s’entendront bien avec les autres membres de l’équipe.