Scribbr, également acteur de la détection du plagiat, s’adresse exclusivement à la cible estudiantine. En effet, la marque conseille aux étudiants de vérifier le plagiat dans leurs travaux rédactionnels, en amont de chaque rendu. L’argument principal mis en avant sur son site internet :

« Les universités utilisent toujours un logiciel anti-plagiat sur vos travaux (mémoires, thèses…). »

C’est la raison pour laquelle Compilatio oriente son offre de services vers les deux cibles concernées par la prévention et la détection du contenu dupliqué : les étudiants et les enseignants.
En proposant des outils adaptés à ces deux publics, Compilatio inscrit la lutte contre le plagiat dans une démarche collective où chacun a sa part de responsabilité.
Compilatio promeut ainsi l’intégrité académique avec une approche pédagogique et positive.

 

La prévention du plagiat avec Compilatio : Sensibiliser, Accompagner, Evaluer. 

> MAGISTER de Compilatio aide les enseignants dans leur démarche éducative de prévention du plagiat : logiciel de détection des similitudes et ressources pour informer et former les classes.

> STUDIUM de Compilatio aide les élèves et étudiants à assimiler les bons réflexes de citations et de référencement pour plus d’authenticité et d’originalité dans leurs rédactions : logiciel de détection des similitudes sur Internet et boîte à outils avec conseils et outils divers.

 

Compilatio : leader de la prévention du plagiat dans l’enseignement francophone

Compilatio est désormais largement répandu dans le monde francophone de l’éducation; que ce soit dans les établissements universitaires ou dans les écoles et filières spécialisées, publiques ou privées.

 

Magister de Compilatio : « logiciel le plus utilisé par les universités françaises »

Scribbr dresse également ce constat :

« De nombreuses universités françaises utilisent le logiciel anti-plagiat de Compilatio. Il permet de détecter le plagiat dans vos travaux académiques, notamment dans vos mémoires, thèses et rapports de stage. »
Article Scribbr « Compilatio : le logiciel anti-plagiat des universités », consulté le 18/02/2020

En effet, Scribbr dit vrai : aujourd’hui, les logiciels et ressources éducatives Compilatio sont mis en place par 95 % des universités de France. La plupart de ces établissements universitaires le mettent d’ailleurs en avant, comme une réelle preuve de qualité et de sérieux. Le but ultime de ces établissements : un enseignement intègre grâce à une sensibilisation active.

Voici quelques exemples.

 

👉 L’Université de Lyon a mis en place une campagne pour parler du plagiat de façon humoristique et informative :

   

 

👉 L’Université d’Aix-Marseille a mis en ligne sa « Charte relative à la lutte contre le plagiat » dans laquelle on peut lire :

« Afin de garantir la qualité des diplômes délivrés à ses usagers, l’originalité des publications pédagogiques et scientifiques de ses personnels enseignants et/ou chercheurs, et faire respecter des droits de propriété intellectuelle des auteurs, l’Université d’Aix-Marseille est engagée dans la lutte contre le plagiat. »

« L’Université d’Aix-Marseille est attachée au respect des droits de propriété intellectuelle et se réserve la possibilité de rechercher les tentatives de plagiat, notamment par l’utilisation d’un logiciel »

 

👉 L’Université de Bordeaux a, quant à elle, imaginé le jeu vidéo Subpœna pour sensibiliser à la question du plagiat de manière ludique (en collaboration avec d’autres universités).

Et si on parlait plagiat avec un jeu vidéo ?

 

Magister de Compilatio : présent dans d’autres pays francophones

👉 Pour compléter les propos de Scribbr, rappelons que les universités françaises ne sont pas les seules à avoir adopté la démarche pédagogique Compilatio pour la prévention plagiat. C’est une grande partie du réseau universitaire francophone qui s’est joint aux partenaires Compilatio, telles que :

L’Université de Lausanne, en Suisse, qui a interviewé ses étudiants autour de la question « Pour vous c’est quoi le plagiat? ».
L’Université Catholique de Louvain (UCL), en Belgique, qui communique clairement sur son site Internet, à la fois aux étudiants et aux équipes pédagogiques.
L’Université du Québec à Chimoutimi (UQAC), au Canada, avec « Une stratégie visant à contrer le plagiat ».

 

👉 C’est en fait l’intégralité de l’enseignement supérieur (pas seulement les universités!) qui s’inscrit dans cette lutte contre le plagiat. Puisque que, comme le dit très justement Scribbr :

« Avec internet, le plagiat par « copier-coller” s’est, en effet, répandu exponentiellement. »
Article Scribbr « Les universités françaises utilisant un logiciel anti-plagiat et le taux de plagiat acceptable », consulté le 18/02/2020 

 

Magister de Compilatio : ressources très appréciées dans les universités, mais pas que !

En plus d’une forte adhésion des universités francophones à Compilatio,  de nombreux autres établissements du supérieur adhèrent à l’utilisation pédagogique du logiciel de détection Magister de Compilatio : des Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI), des écoles paramédicales, d’art et d’architecture, du secteur social, d’ingénieurs, de la fonction publique et de l’armée, des organismes de formations, des écoles supérieures de commerce (ESC) ou de management (EM), des instituts d’études politiques (IEP)… Nous avons sélectionné trois exemples.

 

👉 Le groupe ESAIP, Ecole d’Ingénieurs

« Depuis la rentrée 2016 – 2017, l’ESAIP a engagé une politique active et volontaire de lutte contre le plagiat avec la mise en place d’un logiciel de détection des similitudes (COMPILATIO) pour tous les rapports de projets et de stages. »
Article ESAIP « Plagier n’est pas jouer », consulté le 18/02/2020

 

👉 L’ENAP, Ecole Nationale d’Administration Pénitentiaire

« Notre choix s’est porté sur Compilatio […] car d’abord c’est un logiciel francophone et puis il y a une vraie stratégie d’utilisation  : accompagner l’institution, améliorer la connaissance du plagiat, côté enseignant et côté étudiant, informer tous les acteurs, différencier les erreurs »
Article Compilatio « Compilatio au colloque du REFAD 2018 en partenariat avec l’ENAP » , consulté le 18/02/2020

 

👉 La Haute Ecole Galilée

« La Haute Ecole Galilée se dote d’un logiciel anti-plagiat. […] Cet outil contribue à améliorer les travaux des étudiants en les impliquant directement dans la démarche anti-plagiat. »
Article Galilee.be  « La Haute Ecole Galilée se dote d’un logiciel anti-plagiat » consulté le 18/02/2020

 

Au vu de cet état des lieux, il n’y a pas de doute : la majorité des travaux académiques sont désormais passés à la moulinette du logiciel de détection de contenu dupliqué Magister.
C’est bien ce qu’affirme Scribbr dans son article « Les universités françaises utilisant un logiciel anti-plagiat et le taux de plagiat acceptable » (consulté le 20/02/2020) dans lequel les étudiants sont alertés :

« Est-ce que mon université utilise un logiciel de détection anti-plagiat pour détecter le copier-coller ? Quel est le taux de plagiat acceptable ? Beaucoup d’étudiants se sont un jour posé ces questions avant de rendre leur mémoire ou leur thèse. La réponse à la première question est presque évidente : oui, c’est fort probable ! »

 

En temps qu’étudiant, tu as donc plutôt intérêt à vérifier tes travaux, à respecter les règles de citations pour ne pas être accusé de plagiat et te faire sanctionner involontairement !  Et pour ce faire, il y a notamment STUDIUM de Compilatio.

 

Pourquoi Studium plutôt qu’un autre outil anti-plagiat ?

Pour vérifier ton travail, il y a plusieurs logiciels étudiants qui existent : Scribbr, Feedback Studio, Quetext, Whrite Check, Plagiarisma, BibMe, Plagscan, Grammarly, Plag… et Studium de Compilatio.
Voici 6 raisons de choisir Studium !

 

Studium de Compilatio, testé et approuvé

Compilatio propose une excellente détection de similitudes sur les travaux des étudiants. Scribbr reconnait que le logiciel Studium tient toutes ces promesses :

« Le logiciel anti-plagiat Compilatio Studium est de bonne qualité »

« Les sources trouvées sont précises et divisées en trois catégories : ‘similitudes correspondantes’, ‘similitudes supposées’ et ‘similitudes accidentelles’  »

« L’algorithme trouve la bonne source pour le texte plagié. Contrairement à d’autres logiciels, il n’a signalé aucun faux positif. »

Article Scribbr « Le meilleur logiciel anti-plagiat : comparaison de 10 détecteurs de plagiat », consulté le 18/02/2020

Studium de Compilatio, connu et validé par tes profs

Comme nous l’avons dit, presque tous les enseignants ont accès à Magister de Compilatio pour vérifier les écrits académiques. Les profs connaissent donc Compilatio, et lui font confiance. Ils apprécient donc que tu mentionnes, en fin d’ouvrage, que tes travaux ont été vérifiés par Studium de Compilatio.

Scribbr dit :
« Il s’agit du logiciel que vos enseignants appliquent automatiquement sur tous les devoirs déposés en ligne, notamment les mémoires, thèses et rapports de stage. »
Article Scribbr « Compilatio : le logiciel anti-plagiat des universités », consulté le 18/02/2020

De plus, tous les établissements partenaires de Compilatio ont la possibilité de mettre en place le parrainage Studium et d’offrir des pages d’analyses à leurs étudiants. Renseigne-toi, tu y as peut-être accès gratuitement avec ton institution. C’est par exemple le cas à l’ESSEC Business School:

« Les étudiants peuvent bénéficier de l’offre Studium de Compilatio. […] L’offre permet aux étudiants de passer gratuitement au filtre de détection antiplagiat […]. »
Article ESSEC « Vérifier le plagiat », consulté le 18/02/2020

 

Studium de Compilatio, plus qu’un logiciel de détection des similitudes

En créant un compte Studium, tu accèdes à la Boîte à Outils de Studium. Compilatio t’apporte son expertise plagiat en te donnant par exemple des astuces pour : construire une bibliographie efficace, respecter les normes de citation, tester tes connaissances, rédiger et présenter tes travaux de recherches…
Avec Compilatio, c’est aussi facile pour toi de rester informé de l’actualité étudiante en t’abonnant à la Newsletter au moment de la création de compte Studium et en suivant Compilatio sur les médias sociaux : blog, Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest.

Facebook COMPILATIO Plagiat  

 

Studium de Compilatio valorise l’apprentissage des méthodes de citations

Dans son comparatif, Scribbr dénonce le fait, qu’avec Studium de Compilatio…

« Vous ne pouvez pas voir quelles parties du texte contiennent du plagiat »
« le rapport se limite à un pourcentage de plagiat et à une liste de sources. Vous n’avez pas d’aperçu du lieu où se trouve le plagiat. »
Article Scribbr « Le meilleur logiciel anti-plagiat : comparaison de 10 détecteurs de plagiat », consulté le 18/02/2020

C’est en fait une volonté consciente de Compilatio. Studium n’est pas conçu pour t’apprendre à tricher. Le logiciel n’a pas pour but de te mentionner les passages similaires pour t’inciter à les reformuler, en camouflant maladroitement ton copier-coller. Studium t’indique simplement le taux de similitudes de ton travail et la liste des sources externes détectées. Ce qui te permettra de faire une double vérification; les sources indiquées apparaissent-elles bien dans tes notes de bas de page et dans ta bibliographie ?

 

Studium de Compilatio, une offre accessible et adaptée à tes besoins

D’après l’article Scribbr la « comparaison de 10 détecteurs de plagiat », Compilatio est l’un des seuls acteurs à proposer un outil pour étudiants à un prix inférieur à 5 euros. En effet, le premier abonnement Studium de Compilatio est à 4,95€. Il te permet d’analyser le plagiat dans un document de 7500 mots. En comparaison, l’abonnement Scribbr, pour la même quantité de texte, est à 14,95€ (toujours selon l’article Scribbr « Le meilleur logiciel anti-plagiat : comparaison de 10 détecteurs de plagiat »).
Ça ne te coûte pas grand chose donc de tester Studium pour vérifier un exposé, un essai, un devoir maison, une synthèse, une dissertation avant de le rendre !

 

Studium de Compilatio, intègre et garant du droit d’auteur

Il n’y a pas de corrélation entre Studium et Magister. Quand tu analyses ton document dans Studium, tes enseignants ne peuvent pas avoir accès à ton devoir et à ton analyse. Lorsque ce même devoir sera scanné dans Magister, le logiciel des profs ne trouvera pas de doublon avec le logiciel des étudiants : les bases de données sont distinctes.
Là encore, ce que Scribbr dit être un inconvénient majeur dans son comparatif (« [Compilatio] N’a pas accès à une base de données avec des mémoires et des thèses d’étudiants »), Compilatio considère que c’est une question d’intégrité : Compilatio protège la confidentialité des données et l’anonymat de ton travail.

Autre point sur lequel tu dois t’interroger : est-ce que ton travail reste confidentiel ? C’est en effet, un point de vigilance que tu dois garder à l’esprit dès lors que tu déposes ton travail sur une plateforme en ligne.
Effectivement, certains logiciels de détection du plagiat (majoritairement les solutions gratuites) revendent les recherches et travaux universitaires à d’autres étudiants, journalistes ou chercheurs et rompent ainsi le respect du droit d’auteur.


Pour toutes ces raisons, Compilatio te propose de tester Studium dès maintenant, pour te faire ton propre avis et devenir un étudiant intègre et authentique.

Je teste Studium maintenant

Ce que tu apprendras aussi avec Compilatio lors de tes recherches, c’est de vérifier l’origine de tes sources. Tu peux y apporter ton jugement critique et mesurer la fiabilité des auteurs/rédacteurs.
En conclusion, fais donc attention aux comparatifs biaisés, fais-toi ta propre opinion !

Comparatif Scribbr Compilatio

Image issue de l’article Scribbr « Le meilleur logiciel anti-plagiat : comparaison de 10 détecteurs de plagiat »


Sources :