Tu te sens pris(e) par le temps ? Tu penses que tu n’es pas assez compétent(e) pour apporter des réponses suffisantes au thème que tu traites ? Le copier-coller de sites Internet semble être une pratique répandue, alors pourquoi toi, tu devrais t’en priver ? …

Tu l’auras compris, les tentations de plagier des contenus pour enrichir tes travaux rédactionnels sont nombreuses. Pourtant, il est de ton devoir d’étudiant de respecter les droits d’auteurs et l’intégrité académique.

Cet article te donne les clés pour ne pas être tenté(e) de plagier et te sentir responsable et fier(e) de tes travaux !

Choisis toujours un sujet original

Pour certains des travaux que tu dois rédiger (mémoires, rapports de stage, exposés, TPE…), c’est à toi de choisir ton sujet et ta problématique. Tu es donc libre d’opter pour des thèmes originaux et des approches innovantes. Si le sujet que tu traites n’a pas encore été traité par d’autres, alors tu ne trouveras pas de travaux similaires sur le net, et donc tu ne seras pas tenté(e) de faire du copier-coller. Pour rendre un dossier complet, ta contribution personnelle sera indispensable. Et c’est précisément ce que tes enseignants attendent de toi !

Traite des thèmes qui t’intéressent personnellement

Prendre plaisir à apprendre, voilà la clé de ta réussite. En choisissant un sujet qui t’intéresse, le « réflexe Google » sera moins tentant : tu trouveras aisé de noter tes premières idées et axes à développer par la suite sans te laisser influencer par des recherches hâtives sur Internet. Ensuite ta curiosité va te pousser à creuser et à trouver des sources d’informations diversifiées (enquêtes, études, articles scientifiques, blogs…).
Traiter un sujet en particulier doit t’apporter de la satisfaction
, tu dois avoir envie d’
aller plus loin que l’information disponible en deux clics. Pourquoi ne pas choisir une thématique qui t’attire depuis toujours ? Les connaissances acquises pour ce sujet ne peuvent-elles pas être utiles dans d’autres domaines de ta vie ?
De plus, voilà l’occasion parfaite d’exprimer ton propre point de vue, d’exposer ta vision personnelle. En choisissant des sujets originaux, qui te tiennent à cœur, ta manière de les aborder sera forcément originale et authentique

Challenge tes idées pour enrichir ton travail

C’est très bien d’avoir choisi un thème original pour lequel tu as trouvé un intérêt personnel ! Toutefois, tu dois absolument le challenger pour développer ton jugement.  En plus de tes idées personnelles, nourris tes arguments avec des points de vue divergents via des interviews, des témoignages, des expériences terrain par exemple. La perspective critique sera forcément appréciée par tes correcteurs.

La réussite de ton mémoire ne dépend pas uniquement des consignes de tes professeurs et d’un ensemble de démarches raisonnées. La manière dont tu l’abordes, l’effort que tu y mets, ta conviction ou encore le plaisir que tu prends à le faire sont autant d’éléments qui te feront porter fièrement ton projet jusqu’à son succès !
La Ruche, James Dambrine, Comment réussir son mémoire de fin d’études, 12 avril 2018

En fait, si tu choisis un sujet pour lequel tu as un attrait certain, fournir un travail riche et personnel te semblera bien plus facile que de fournir un dossier fait de copiés-collés que tu aurais passés des heures à dissimuler sous des reformulations balbutiantes !