Les droits d’auteurs peuvent-ils être attribués aux animaux ?

C’est en tout cas la question qui a été soulevée lors de l’affaire du « Selfie du singe », qui a pris fin ce 11 Septembre. Dans cette affaire, un photographe était accusé d’exploiter un selfie qui a été pris par un singe sur son appareil photo… Ce qui représente une violation des droits d’auteurs au sens strict.

L’affaire du selfie du singe

Les communautés internet, un véritable détecteur de plagiat

Heureusement, toutes les histoires de plagiat n’ont pas des fins tragiques. Cela a été révélé sur Twitter quelques heures après la sortie de la nouvelle collection : Gucci aurait copié les vêtements d’un créateur américain des années 90. De ce fait, Gucci s’est rendu à Harlem, et est entré en contact avec ce fameux créateur, Dapper Dan, et s’en est suivie une future collaboration.

L’affaire Gucci et Dapper Dan

Quand la poésie et le plagiat se confondent

Le poète officiel du parlement Canadien est accusé d’avoir plagié divers auteurs au cours de son dernier recueil. Ne remettant pas en cause la carrière du défunt poète, les personnes qui ont remarqué le plagiat demande cependant simplement le crédit des auteurs originaux.

L’affaire du poète plagieur

crédits image : freepik