La réforme du bac apportera de réels changements pour les futurs lycéens

Le 14 février dernier, le ministre de l’éducation nationale dévoilait une partie de la réforme du bac, prévue pour 2021.
L’un des premiers changement -et de taille-, consiste à supprimer les 3 filières de l’enseignement général, L, ES, et S.
Ces filières seront supprimées au profit d’un « Tronc commun » suivi par tous les lycéens reprenant les matières communes aux filières, mais avec un ajout : le cours « d’humanités scientifiques et numériques ».
Pour remplacer la notion de « filières », les élèves choisiront trois spécialités en classe de première, et deux en classe de terminale.
Le nom classe de « terminale » va également être modifié et deviendra « classe de maturité ».

Toujours plus de sensibilisation au plagiat

L’ajout d’une épreuve orale va permettre de lutter toujours plus contre le plagiat : l’occasion de s’assurer que l’élève maîtrise vraiment son sujet.
D’autant que cet oral ne remplacera pas les épreuves écrites, qui pourront, elles, être évaluées par le logiciel de détection de similitudes Magister et s’assurer que l’élève n’a pas plagié ses travaux.
Plus encore, l’ajout de la nouvelle matière, « Humanités scientifiques et numériques » pourrait être le moment idéal pour sensibiliser les élèves à la notion du plagiat et à la cyber-responsabilité.

Articles pour en savoir plus :
Réforme du lycée et du Bac : une annonce sans surprise, VousNousIls, 14 février 2018
Réforme du bac : 4 épreuves écrites et un grand oral, 40% de la note soumis au contrôle continu, LeMonde, 14 février 2018
Réforme du bas : « Humanités numériques et scientifiques », quelle est cette nouvelle matière?, LCI, 14 février 2018

En résumé :

  • Une disparition des filières au profit de spécialités en classe de première
  • L’ajout du nouveau cours d’humanités scientifiques et numérique
  • Le changement de nom : la classe de terminale devient la classe de maturité