Que s’est-il passé à l’Université de la Calabre ?

Une lourde affaire de plagiat amène une mauvaise journée à l’Université de la Calabre.
Le logiciel Compilatio a détecté 96% de similitudes dans le mémoire d’une étudiante de droit. L’annonce de son plagiat a été faite le jour de la soutenance devant ses camarades de classe et sa famille.

L’épisode a fortement agacé la famille mais également les autres étudiants, qui ont été retardés pour pouvoir présenter leurs mémoires, à tel point que la gendarmerie a dû intervenir pour calmer la situation.
La soutenance de cette étudiante est suspendue le temps d’ouvrir une commission d’évaluation interne pour délibérer sur ce cas de plagiat.

[EN ITALIEN] Toute l’affaire ici

[EN ITALIEN] Résumé vidéo de l’affaire

La professeure mise en cause

L’absence de la professeure responsable du suivi du mémoire de cette étudiante est mise en évidence. Cette dernière répond aux accusations lues dans la presse avec une lettre ouverte au directeur de département.

Cependant, l’étudiante avait bel et bien été prévenue au préalable de la présence de plagiat dans son mémoire, et celle-ci n’était pas sensée se présenter à la soutenance. Celle-ci n’a pas respecté les consignes données, ce qui a causé l’agacement au sein de l’amphithéatre.

[EN ITALIEN]  Réponse de la professeure mise en cause

Compilatio dans cette affaire de plagiat

Il est nécessaire de comprendre les raisons du plagiat de cette étudiante. En effet, avec un taux de 96% de plagiat, celui-ci n’est surement pas accidentel. Est-ce que l’étudiante a commencé beaucoup trop tard la rédaction de son mémoire ? A t’elle choisi la facilité en reprenant un mémoire d’un étudiant des années précédentes ?
Une sensibilisation des étudiants concernant les dérives du plagiat et ses conséquences peut être très efficace pour éviter ce genre de mésaventure. C’est pourquoi Compilatio propose une multitude de supports de communication et de prévention à destination des équipes pédagogiques et des étudiants. Il convient d’apprendre, le plus tôt possible, les bonnes pratiques de rédaction, de citation et de référencement.