Franck est en licence professionnelle cette année, il pense que si on change quelques mots dans une citation, on n’a pas besoin de citer l’auteur.

Le dictionnaire Larousse.fr définit la paraphrase comme étant une « formulation différente d’un énoncé sans altération de son contenu ». Elle sert à donner l’idée générale d’un auteur en utilisant ses propres mots. Elle est particulièrement efficace pour expliquer une idée et la rendre accessible à tous. Elle permet de montrer que l’on a compris ce que veut dire l’auteur. Elle est beaucoup utilisée en droit pour interpréter les textes de loi.

Pour la pratiquer, il ne suffit pas de changer quelques mots mais de bien reformuler toute la phrase, les mots et la structure.

La paraphrase avec citation des sources

La paraphrase est tolérée uniquement si l’auteur initial est mentionné. Rien ne sert de s’approprier un savoir qui n’est pas le vôtre, les lecteurs s’en rendent toujours compte et cela décrédibilise tout le document. Au contraire, mettre en lumière le concepteur du texte cité ajoute de la valeur à votre travail car cela prouve que vous avez fait des recherches sur votre sujet.

Comment se servir correctement de la paraphrase ?

Pour éviter d’utiliser uniquement des synonymes de la phrase à paraphraser, nous vous proposons 3 techniques. Lisez une première fois le texte puis :

> Faites comme si vous vouliez l’expliquer à quelqu’un > Vous allez devoir utiliser votre propre vocabulaire et vous allez vite vous rendre compte s’il y a des zones d’ombres dans votre compréhension.

> Faites un schéma, un dessin, un tableau > Le fait de synthétiser ou de dessiner une idée va lui donner une toute autre dimension. A partir de ce que vous aurez produit, il vous suffira de construire une phrase ou de le présenter.

> Identifiez les mots clefs > En visualisant les mots clefs, vous aller pouvoir moduler la citation et en extraire l’idée principale.

Pour introduire votre paraphrase, il suffit d’écrire « selon » ou « d’après » puis le nom de votre auteur. N’oubliez pas ensuite de mentionner où vous avez trouvé la citation et la date de parution.

Exemple : Selon Priscilla BM, rédactrice du site trendy.letudiant.fr, regarder des séries peut servir à perfectionner son niveau linguistique. Une bonne idée pour se servir de la télé pour approfondir ses connaissances.

Article « Quelles sont les meilleures séries pour améliorer son niveau en langues étrangères ?« , publié le 15 juillet 2019, https://trendy.letudiant.fr/quelles-sont-les-meilleures-series-pour-ameliorer-son-niveau-en-langues-etrangeres-a4231.html

Alternatives à la paraphrase

Il y a d’autres moyens de transmettre l’information d’un auteur. On peut citer un bout de phrase en la mettant entre guillemets et en citant son auteur.

Exemple : Albert Einstein a dit « tout le monde est un génie« , tout ne serait alors qu’une question de volonté ?

On peut aussi citer la phrase entière si la paraphrase est difficile à formuler ou si l’on s’aperçoit que l’on s’éloigne trop de l’idée générale de l’auteur.

Exemple : D’après Albert Einstein « Tout le monde est un génie mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. »

L’utilisation de l’italique n’est pas obligatoire mais permet de différencier la citation du reste du texte.

 

Franck, pour valider ton année, tu dois penser à mentionner l’auteur des textes trouvés.

Image d’entête de l’Université de Lyon, dans son article « LUTTE CONTRE LE PLAGIAT À L’UNIVERSITÉ DE LYON », universite-lyon.fr/plagiat