Quelques conseils pour éviter de passer de la citation... au plagiat

  1. Une définition du plagiat
  2. Identifier convenablement ses emprunts
    1. Pourquoi
    2. Comment
    3. Est-il toujours nécessaire de recourir à la citation ?
  3. Pour approfondir la question...
    1. Normes
    2. Sites de référence

Le plagiat : définition

L'encyclopédie communautaire Wikipedia propose la définition suivante du mot plagiat :

"Le plagiat consiste à s'inspirer d'un modèle que l'on omet délibérément de désigner. Le plagiaire est celui qui s'approprie frauduleusement le style, les idées, ou les faits.

Le langage courant ne distingue pas en pratique entre le plagiat, qui relève de l'appréciation esthétique ou morale, et la contrefaçon, terme juridique, qui est un délit contre le droit d'auteur. Juridiquement, le droit d'auteur ne protège que la forme accomplie d'une oeuvre; tandis que l'idée qui l'a inspirée et le style qui l'a mise en forme, ainsi que les informations elles-mêmes, restent "de libre parcours".

Cependant, la limite entre l'inspiration, l'imitation et la contrefaçon est parfois très difficile à déterminer. La meilleure façon de s'affranchir d'une accusation de plagiaire est de citer systématiquement les sources sur lesquelles on a appuyé son travail, ce qui est obligatoire quand on s'appuie sur le droit de citation."

Identifier ses emprunts

Pourquoi

Le droit de citation est assorti d'un devoir : celui d'identifier ces citations.
Cette identification se fait en respect de certaines conventions, la plus évidente étant la mise entre guillemets.

Les règles d'identification des citations permettent au lecteur de :

  1. Voir où sont situées les citations dans le corps du texte..
    Il est ainsi possible de différencier les mots et les idées dont vous êtes l'auteur de ceux à mettre au crédit d'une tierce personne.
  2. Consulter directement votre source, pour :
    • Vérifier l'intégrité de votre citation (pas de modification)
    • Vérifier l'exhaustivité de votre citation (pas de suppression de textes pouvant modifier le sens de la phrase)
    • Vérifier la pertinence de votre citation par rapport à votre propos et au propos initial de l'auteur
    • Approfondir votre propos, en permettant au lecteur désireux d'étudier vos textes de références.

En n'identifiant pas vos citations, vous laissez penser que vous n'avez pas fait de recherche, voire que vous cherchez à vous approprier le travail d'autrui.
En revanche, identifier convenablement vos citations permet à votre lecteur d'apprécier la richesse de votre travail de recherche, la qualité de votre esprit de synthèse et la justesse de votre analyse personnelle.

Comment

Identifier une citation

Lorsque l’on utilise une citation dans un texte, les règles imposent de :

  1. Mettre entre guillemets la citation.
    « votre texte »
  2. Utiliser des crochets et trois points pour couper une partie de la citation que vous jugez inutile.
    [...]
  3. Respecter la ponctuation originale, les majuscules, les caractères gras ou italiques et même les fautes s’il y en a !

Chaque citation doit également être rapportée à son œuvre d’origine.

  • directement dans le texte avec les informations concernant l’auteur et la date de publication :
  • Exemple
    « Selon une étude de Bank of America, […] ils sont de plus en plus nombreux à penser que les voitures fabriquées par les nippons sont mieux conçues que celles de GM, Ford ou Chrysler. » (Arnaud DUMAS, 2007)

  • et/ou par l’insertion d’un renvoi à une note de bas de page.
    Cette note reprend plusieurs informations sur l’'ouvrage comme l’auteur, le titre, la date de publication, la page... :

    Exemple
    « Selon une étude de Bank of America, […] ils sont de plus en plus nombreux à penser que les voitures fabriquées par les nippons sont mieux conçues que celles de GM, Ford ou Chrysler. » (1)

    (1) Arnaud DUMAS, Les conditions d’'un « come-back » français, L’Usine Nouvelle, 2007, p26
    Cette dernière est surtout utilisée pour les sciences humaines.

Identifier une reformulation (paraphrase)

Si vous pratiquez la paraphrase, il ne s’'agit pas seulement de trouver des synonymes pour chaque mot employé par l’'auteur. Vous devez totalement revoir la syntaxe de celle-ci et placer entre guillemets le moindre mot de l’auteur que vous réutilisez.
Et dans tous les cas, vous n'’oublierez pas de citer la source, comme dans l'exemple précédent !

Référence Bibliographique

Lors de la rédaction de votre bibliographie, les règles suivantes s’imposent en fonction de le nature de la source :

Livre

Doivent apparaitre dans l’ordre NOM et Prénom, Titre, Mention d'édition, Lieu d'édition, Editeur, Année de publication, Nombre de pages.

Exemple
MOORE, Geoffrey A. Crossing the chasm. 1 éd. New York: HarperCollins Publishers, 2006, 227 p.

Revue

NOM, Prénom. "Titre de l'article". Titre du périodique, fecha de publicación, volumen, número, paginación.

Exemple
ANDREAU, Sylvie - "Des managers condamnés à la croissance" - L’Usine nouvelle - 11 janvier 2007, n°3037, p 62-67

Sources orales ou éphémères

AUTEUR de la communication, "Titre de la communication", Titre du congrès, date du congrès, lieu du congrès.

Exemple
Marie-Hélène DELMOND. "Du savoir faire de l'entreprise hiérarchique au savoir-gérer de l'entreprise en réseau : le cas de l'externalisation des services informatiques". Actes du 3e Congrès IFSAM, 8-11 juillet 1996, Paris.

Site Web

NOM, Prénom ou ORGANISME, Titre du Site, Consulté le JJ/MM/AAAA à l'adresse

Exemple
Olivier DUMONS, Le Monde. "Le grand filtrage des internautes français va bientôt commencer",
consulté le 10/06/2008 à l'adresse http://www.lemonde.fr/technologies/article/2008/06/06/
le-grand-filtrage-des-internautes-francais-va-bientot-commencer
_1055014_651865.html#ens_id=1048963

Chaque élément doit être séparé par une ponctuation cohérente.

 

Est-il toujours nécessaire de recourir à la citation ?

Le recours à la citation n'est pas justifié lorsque vous énoncez un fait de notoriété publique ou publié en l'état dans de multiples sources.

Il est en revanche nécessaire lorsque :

  • Vous reproduisez les propos d'autrui
  • Vous reproduisez les idées d'autrui
  • Vous intégrez à votre production des éléments visuels ou sonore dont vous n'êtes pas l'auteur

Pour approfondir la question

Normes

Des normes ISO définissent les règles d'identification des citations et de présentation des références bibliographiques..

  1. ISO 690:1987
    Documentation - Références bibliographiques : Contenu, forme et structure
    Normalisation du 27 août 1987, par le comité technique TC 46/SC 9
  2. ISO 832:1994
    Information et documentation - Description et références bibliographiques - Règles pour l'abréviation des termes bibliographiques
    Normalisation du 24 novembre 1994, par le comité technique TC 46/SC 9
  3. ISO 690-2:1997
    Information et documentation - Références bibliographiques, Partie 2 : Documents électroniques, documents complets ou parties de documents
    Normalización del 6 de noviembre de 1997, par le comité technique TC 46/SC 9
  4. ISO 12615:2004
    Références bibliographiques et indicatifs de source pour les travaux terminologiques
    Normalisation du 6 décembre 2004, par le comité technique TC 37/SC 2

Quelques sites de références

De nombreux établissements mettent en oeuvre une action d'accompagnement pédagogique à l'attention de leurs étudiants.
Vous trouverez quelques adresses utiles sur cette page.

Copyright © 2014 COMPILATIO.NET. Tous droits réservés