04 02 2010

20 minutes - Actualités générales

:: Presse :: France
Date : 4 Fvrier 2010
Heure : 17:00:00
Presse : 20 minutes
Emission / Rubrique : Actualités générales
Article : Les élèves anglais trichent plus au examens que les français
Auteur(s) : Texte par B.D., photo par M. BUREAU / AFP

CHIFFRES - En 2009, 4.500 tentatives de tricherie ont été recensés Outre-Manche, contre 200 dans notre pays...

Les petits Anglais trichent plus. Les chiffres officiels anglais, cités par le Mirror, sont accablants: l’an dernier, 4.500 tentatives de tricherie ont été recensés, notamment lors des épreuves du GCSE (General Certificate of Secondary Education, le diplôme obtenu dans certains pays anglo-saxons qui sanctionne la fin de l'enseignement général).
 
Dans la plupart des cas (1.897) les élèves ont tenté d’utiliser du matériel interdit dans les salles d’examens (des téléphones portables, des calculatrices, des dictionnaires, ou des annales).
 
L’Ofqual (l’agence de régulation des examens dans le pays) a dénombré 1.084 cas pour copiage ou plagiat, 220 pour réception, transmission ou échange d’informations liées à l’examen. Sans compter les 349 pour écriture de commentaires insultants ou inappropriés sur la copie d’examen.
 
En France, le chiffre est bas et stable

 
Mais les élèves ne sont pas les seuls à tricher: dans 88 cas, des professeurs et des surveillants ont été sanctionnés. Et dans 58 de ces cas, c’est parce qu’ils ont tenté d’aider des candidats.
 
Cependant, si nos voisins semblent de plus en plus tentés par la fraude lors d’examen, en France, il n’en est rien. Le nombre de tentatives lors des épreuves du baccalauréat est «stable» selon les services de l’Education Nationale, contactés par 20minutes.fr. Depuis 5 ans, entre 200 et 220 suspicions de fraude sont enregistrées chaque année, et quelque 140 sanctions sont prononcées, allant du simple blâme à l’interdiction définitive de passer tout examen.

 

 

 

Copyright © 2014 COMPILATIO.NET. Tous droits réservés